L'Ostéopathie à travers l'histoire

Norman Philip, ostéopathe à Paris 16 ème et Sarcelles explique l'ostéopathie à travers le monde.


L’Homme utilise ses mains pour soulager, pour soigner, pour guérir depuis la nuit des temps.

Dans l’ancienne Thaïlande, l’utilisation de procédures de médecine manipulative apparait dans des écrits datant de plus de 4000 ans.


Dans l’Égypte pharaonique, sur une fresque de la tombe du pharaon Ramsès II (v. 1301 – v. 1235 av. J.-C.), on peut voir un thérapeute réduisant une lésion du coude. On retrouve également ce type de représentation sur le papyrus Smith datant d’environ 1550 av. J.-C.

Différents gestes de soins manuels se transmettent à travers l'histoire médicale et le reboutage, mais c'est l'époque moderne qui voit l'essor de la thérapie manuelle avec l'émergence de différentes professions telles que l'ostéopathie.

Ostéopathe Paris 16ème

Etymologiquement, ostéopathie vient d’ostéon (os en grec) et de pathos (affection, maladie). Cette pratique, étayée par des connaissances scientifiques, en constante évolution, dépasse aujourd'hui largement, comme le suggère le contexte de sa création, le traitement des affections du squelette.

L’ostéopathie est une science, un art et une philosophie structurée à la fin du XIXe siècle, aux Etats-Unis, par le docteur Andrew Taylor Still (1828-1917) qui enseignait alors une approche globale, holistique de la santé et recourait à des techniques de soins manuelles.

Elle fit son apparition en France dans les années 30 sous l'impulsion du Docteur Robert LAVEZZARI.

Ce n’est qu’avec la loi relative au droit des malades, de mars 2002 dite "loi Kouchner" que l’ostéopathie devient un acte légale en France. Elle est reconnue comme profession de première intention, indépendante du parcours de soins allopathique mais complémentaire de celui-ci.

L'ostéopathe est donc habilité à recevoir directement le patient sans prescription médicale préalable.

Norman Philip
Ostéopathe à Paris 16 et Sarcelles

Lire aussi :